A propos…

 

IMG_20190816_115345

Angélique Hoarau, je suis née et ai vécu 19 ans à l’Ile de la Réunion. Ma famille est encore présente là-bas. Partie en France pour continuer mes études en fac, j’attéris à Toulouse un an, puis Montpellier pendant 6 ans. J’arrête ma fac de Lettres modernes qui m’ennuie de plus en plus, et dans l’ambiance fêtarde de ma cité u, je n’arrive pas à partager ma profondeur ainsi que des expériences de certains états de conscience, de ma curiosité et découvertes sur la spiritualité et l’énergie qui nous entoure. Sur Montpellier, je ne tarde pas à me faire des amis qui sont aussi dans cette découverte et ce partage. Cela m’emmène à commencer la formation de soins Egypto-Esseniens animé par Bernard Rouch sur Versailles à Paris. Découvrir cette formation me touche et ça accroche instantanément. C’est une vraie révélation sur le fonctionnement de l’énergie dans nos vies, par notre corps et dans nos relations, et comment la qualité de nos relations avec les autres peut se vivre de façon plus intense, plus belle et authentique grâce à la conscience de cela. C’est aussi comprendre pourquoi nous avons certains comportements, comment cela se traduit dans le corps. C’est aussi voir comment on est responsables de nos vies, des parties de nous, morcelés parce qu’on en rejette, on en renie, et que réunir le tout, les voir, c’est s’adoucir, devenir une mère pour soi-même. Cela me révèle aussi la puissance du corps, comment les mémoires peuvent parler à travers lui, et comment il s’auto-guéris à travers le mouvement si on le laisse faire. Je continue toujours d’apprendre à travers cette formation dans des cours avancés, car elle m’enrichit toujours, affine mon ressentis et mon intuition.

Au début de cette formation de base qui a duré 3 ans je me lance dans le massage, dans une passe où j’ai besoin d’argent. Sans prévenir, cela devient pendant plusieurs années mon activité principale (j’apprends par l’intermédiaires d’échanges, de mini-stage, et en suivant mon ressentis).

Je me forme et expérimente par moi-même diverses choses, situations, disciplines, pratiques pour me déconditionner et mieux me connaître. Durant trois ans, je n’ai plus de logement, et voyage au gré de mes appels intérieurs, des signes, sans argent :). Cela m’apprend à devoir faire des choix constamment, à m’écouter, à toujours être plus en contact avec ma connexion à la vie, Présente à moi-même…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s